La maladie de Parkinson

Le syndrome de Parkinson est une des maladies que nous retrouvons fréquemment chez les personnes âgées.

Elle est la deuxième maladie neurodégénérative après Alzheimer et touche de manière générale les hommes entre 45 et 70 ans. En effet, l'origine de la maladie se situe dans le système nerveux central de la personne, mais les symptômes sont essentiellement moteurs.

Cette maladie fait de plus en plus de victimes, mais malheureusement les causes déterminées d'une telle pathologie sont méconnues.

Néanmoins, après de nombreuses études et recherches, certains éléments environnementaux ou médicaux peuvent constituer un terrain favorable à la maladie. Il s'agirait d'une forte exposition aux pesticides, manipulation de métaux, un traumatisme crânien, certaines activités professionnelles (en rapport avec la manipulation de certains produits), un terrain génétique particulier et certains traitements ingurgités (dopamine, Vitamine B6...)

VOUS RECHERCHEZ UNE MAISON DE RETRAITE?

REMPLISSEZ LE FORMULAIRE, UN CONSEILLER VOUS CONTACTERA DANS LES MEILLEURS DELAIS.
NOUS VOUS ASSISTONS GRATUITEMENT DANS CETTE RECHERCHE

Quoiqu'il en soit, la maladie de Parkinson se diagnostique plus ou moins facilement grâce à des symptômes assez évidents. En effet, la personne qui en est atteinte, prend une attitude générale courbée, le menton rejoint la poitrine, et la personne garde cette position durant toute la journée sans pouvoir se redresser. Les membres du malade sont fléchis en permanence et lorsqu'il veut communiquer ou répondre à une interpellation, sa tête se tourne sur le côté, en prenant la position de "l'oreiller" (manoeuvre de Froment).

Il existe également un autre signe, qui constitue un indice irréfutable afin de diagnostiquer la maladie de Parkinson. Il s'agit du tremblement des membres aux extrémités du corps, par ex. le pouce qui donne l'impression au patient de compter sa monnaie en permanence.

Enfin, le dernier symptôme qui doit nous alerter, est l'akinésie, soit une difficulté à se mouvoir rapidement. Le malade Parkinson se déplace comme s'il avait les mollets liés par une corde, il fait de tous petits pas rapprochés. Il serait inconscient de le presser sous peine de le voir perdre l'équilibre et chuter.

Pour ainsi dire, cette maladie n'est pas facile à vivre au quotidien. Très vite, le malade ne peut plus s'autogérer. Il est ainsi indispensable de faire appel à des professionnels, connaissant la maladie et sachant comment réagir avec de telles personnes. Ces individus sont formés en permanence afin d'éviter toute erreur ou brutalité qui frustrerait le malade.

Aussi, des maisons de retraite spécialisées ont été conçues afin d'accueillir des malades parkinsoniens, avec l'équipement et le personnel adéquat.

RECHERCHE RAPIDE

Remplissez ce formulaire, un conseiller vous aidera dans les meilleurs délais
infos maisons de retraite

ACTUALITÉS VIDEOS


"Retraite Plus" est un organisme indépendant dont la vocation est d'assister...